L'eau à Bussières

Aucune des forces de la nature n’est l’objet de croyances aussi variées que les sources et les puits. Les Anciens les vénéraient en raison de leurs propriétés thérapeutiques.
 
 

La Petite Grosne

 
La Petite Grosne est une rivière qui mesure 25,6 kilomètres. Elle prend source sur la commune de Cenves, à 555 m d'altitude.
Elle coule vers le nord-est et conflue sur la commune de Mâcon à 171 m d'altitude en rive droite de la Saône.
La Petite Grosne traverse les neufs communes suivantes, de l'amont vers l'aval : Cenves (source), Serrières, Pierreclos, Bussières, Prissé, Davayé, Charnay-lès-Mâcon, Varennes-lès-Mâcon, Mâcon (confluence).
 
 
Le SIVOM de la Petite Grosne, syndicat de bassin versant créé en 1986 a pour but d'étudier et réaliser les travaux d'aménagement, d'amélioration et d'entretien des cours d'eau et surtout lutter contre les inondations récurrentes
 
   Voir la lettre d’information de Décembre 2015 du Comité des rivières du Mâconnais
 
 

Les puits et fontaines

 
Le Conseil Municipal de Bussières décide en 1902 de réaliser une alimentation du Petit et du Grand Bussières par des bornes fontaines.
Une étude est réalisée sur le débit de sources suffisant pour l’alimentation des habitants à desservir et la potabilité de l ‘eau.
Il s’agissait d’alimenter les bornes fontaines par gravité (pas question d’utiliser à l’époque les pompes de refoulement).
Les études ont amené la commune à choisir la source des Biefs Sandrins au Petit Bussières, réseau réalisé en 1903.
Ces canalisations sont fragilisées aujourd’hui en raison de travaux successifs (assainissement, enfouissement lignes électriques et téléphoniques, conduites de gaz).
 
 
 
 Fontaines décorées par le Comité de Fleurissement
 
 
   
 Bachasse des Cornins restaurée par les Amis de Bussières en 2015 Aménagement et installation de bancs au puits des Fuchats par les Amis de Bussières en 2013